• La Lueur d'étoile

Avril 2021 : Enfants perturbés par les énergies actuelles



Avril 2021 : Enfants perturbés par les énergies actuelles

Suite à la session de soins individuels pour enfants qui se tenait hier et aujourd'hui, je décide de faire passer un message collectif aux parents, accompagnants, référents d'enfants pour qui la période est compliquée à vivre, et encore plus particulièrement depuis 3-4 semaines.

Vous êtes nombreux à me dire que certains de vos enfants (et particulièrement les petits aux alentours de 2 ans) sont très perturbés depuis environ 3 semaines - 1 mois : angoisses et peurs qui remontent, émotionnel décuplé, troubles du sommeil avec réveils chaque nuit, énurésie nocturne, troubles alimentaires qui apparaissent ou se renforcent, besoin très fort d'être consolé et dans la grande proximité, etc.

Depuis fin mars-début avril, les énergies planétaires ont soudainement évolué et de forts afflux très élevés nous sont envoyés en continu depuis... Le mois d'avril est un mois de grande élévation, qui va donc puiser dans nos profondeurs, fait remonter des charges à forte densité, et peut également perturber face à tous ces changements d'élans extérieurs et intérieurs auxquels il faut s'adapter... Les enfants sont généralement très réceptifs aux énergies, tant planétaires que de celles des personnes qui les entourent. Ce sont de vraies éponges émotionnelles et énergétiques qui pompent sans filtre ce qui les traverse, et vont même régulièrement jusqu'à inconsciemment compenser les déséquilibres de leurs référents. Pour les enfants de 2 ans qui ont l'air d'être particulièrement touchés actuellement, il s'agit en plus de l'âge où les fortes peurs commencent à remonter, et où les frustrations sont régulièrement mal vécues devant les premiers élans d'affirmation de Soi.

Il peut donc être "normal" que votre enfant traverse actuellement une phase de difficultés face à tous ces changements et énergies auxquels il doit s'adapter... Il ne s'agit bien-sûr pas de minimiser les troubles ou d'occulter leurs conséquences, ni l'impact de ceux-ci sur le vécu de votre enfant et le vôtre au quotidien. Il est également évidemment nécessaire de faire accompagner votre enfant si vous ressentez qu'il y en a besoin et de porter grande attention à son évolution durant cette période qui demande adaptation. Mais je sais que certaines d'entre vous ont été rassurées d'apprendre que leurs enfants n'étaient pas seuls dans ce cas, et qu'elles-mêmes n'étaient pas non plus seules à faire leur possible malgré leur grande sensation d'impuissance (et la fatigue physique comme psychique parfois bien pesante)... Je décide donc d'en faire un message collectif afin que d'autres puissent peut-être se sentir également moins seuls et moins démunis.

N'hésitez pas à apporter aux enfants que vous accompagnez un maximum d'étayage rassurant, d'endroits et de moments sécures, de Présence canalisante où ils peuvent se reposer, se recadrer, se rassurer pour traverser ces tempêtes extérieures et intérieures... Et n'oubliez (surtout) pas d'également vous prendre en soin et penser à vous, de vous octroyer au possible des moments de ressourcement et de régénération, quitte à changer votre planning si vous le pouvez afin de faire passer vos besoins en priorités... Il est important de faire son possible pour s'offrir ce que l'on souhaite (/"doit") offrir aux autres, sinon les réserves se vident jusqu'à épuisement et c'est le navire entier qui finit par couler !

Douceur, écoute et prendre Soin de Soi et de l'Autre durant cette période... Faites du mieux que vous pouvez et offrez-vous de déléguer quand cela est possible, de vous reposer, et de vous faire accompagner également comme votre enfant si vous avez besoin d'aide.

Plein de courage et de douceur à tous les enfants, parents, référents et accompagnants...

Prenez bien Soin de vous, Louise