• La Lueur d'étoile

Soin Ciel et Terre de T. : Double Cosmique, Ange des Cieux et Mésange bleue...

Mis à jour : 15 oct. 2018


Lorsque je me connecte à l’énergie de T., je suis accueillie par son Double Cosmique qui me dit d’un air affirmé « Oui, je suis toujours là ! ». Je lui demande s’il peut se faire discret pendant le soin afin que celui-ci puisse être des plus ciblés et efficaces. Il me répond qu’il n’y a pas de problème et je le vois alors disparaître. Il laisse place à deux guides, un homme à la peau blanche avec une barbe courte plus que grisonnante, et une femme au teint hâlé, avec de longs cheveux très noirs et une frange droite. La femme me dit que nous pouvons commencer le soin.


T. est allongée. Une reliance très douce Terre-Ciel s’effectue. L’énergie de Gaïa remonte par les pieds de T. jusqu’à son chakra racine, et un faisceau de lumière blanche descend de la Source en passant par le chakra couronne. T. se met debout, et le faisceau s’élargit tout en douceur, jusqu’à former une colonne lumineuse tout autour d’elle. Je vois alors l’énergie blanche de cette colonne « faire effet », et des filets d’énergie grise, ressemblant à des filets de fumée légère, s’échappent des corps de T. et remontent progressivement et doucement vers la Source. Le processus dure un moment, et lorsque toute l’énergie grise est délestée, un faisceau plus puissant et d’un blanc très lumineux descend de la Source, et passe au travers de T. en faisant plusieurs va-et-vient, afin d’effectuer un délestage plus profond. Un ruban d’énergie dorée part alors du chakra racine de T. pour remonter en spirale le long de toute sa colonne énergétique, puis redescend chakra par chakra, en y amplifiant l’énergie à son passage. Il s’arrête plus longtemps au niveau du chakra du Cœur dans lequel on me montre la planète Saturne. Arrive alors une sensation légère d’apesanteur et un ressenti de mélancolie très lointaine, dans laquelle je ressens un sentiment d’abandon.


T. se rallonge. L’homme pose ses mains sur son chakra du cœur, et la femme sur le chakra du plexus solaire, et ils y envoient une énergie blanche. L’homme passe ensuite une de ses mains sur le chakra de la gorge, le chakra du 3ème œil et le chakra couronne, tout en gardant son autre main sur le chakra du cœur. La femme quant à elle garde une de ses mains sur le chakra du plexus solaire, et passe l’autre sur le chakra sacré et le chakra racine. Toute la colonne énergétique de T. devient alors blanche et lumineuse. Les deux guides se placent ensuite derrière la tête de T., et envoient avec leurs deux mains de l’énergie blanche par le chakra couronne, qui se met à s’ouvrir en corolle violette. L’énergie envoyée par les guides descend alors en spirale tout le long de la colonne et des chakras, puis prend de l’ampleur avant de se disperser dans l’aura.


Les deux guides posent ensuite leurs mains sur le chakra du 3ème œil et de la gorge et y envoient de l’énergie d’un bleu clair lumineux. Un faisceau bleu fait alors des va-et-vient de gauche à droite sur les yeux fermés de T.. On me montre alors l’image d’un hibou, d’un paysage enneigé, ainsi que d’un métronome… Une fois le processus terminé, une toute petite Terre lumineuse, plus petite qu’une bille, passe par le 3ème œil de T. et va se loger dans sa glande pinéale, qui devient alors elle-même du même bleu clair lumineux.


Je vois ensuite les guides se mettre chacun d’un côté de T. toujours allongée, et déposer sur elle une sorte de couverture d’énergie lumineuse et transparente jaune-dorée, de la gorge jusqu’aux pieds. La couverture d’énergie se fond alors dans le corps de T., et je vois d’un coup l’énergie de son Double Cosmique qui sort du corps de T. en tourbillonnant en l’air, avant de (re)disparaître !


T. est allongée, les yeux fermés et les mains jointes sur le plexus solaire, dans une énergie sereine. Un (grand !) Ange descend alors de la Source et lui pose une main sur les yeux et l’autre sur le cœur. Il ferme lui-même les yeux et incline la tête vers le bas. Tout l’environnement devient rose et l’énergie très douce, procurant une sensation d’apaisement immédiate. Cela dure un bon moment, puis l’Ange refait la même chose en posant une main sur le crâne de T. et une autre sur le plexus solaire. Il finit ensuite par se placer au niveau de ses pieds pour poser ses deux mains sur les plantes et y envoyer de l’énergie rose qui remonte alors tout le long du corps de T.. Une fois terminé, l’Ange remonte en douceur vers la Source comme il est arrivé…


Les deux guides s’approchent et la femme me dit que je peux faire appel à Amalia.

Amalia passe alors son scanner, et détecte une anomalie qu’elle répare au niveau de la hanche gauche. Elle trouve également une autre anomalie au niveau de l’œil droit, et me dit qu’elle doit « faire une réparation subordonnée ». Le guide masculin s’approche et envoie une énergie verte-dorée au niveau de l’œil de T. tandis qu’Amalia commence à effectuer sa réparation. Je ressens à ce moment là des douleurs au niveau de l’arrière de mon œil et une forte pression sur la face et le front. Amalia me dit alors « Cette anomalie à l’œil est telle, qu’elle [T.] ne peut voir la réalité ». Je ressens toujours des douleurs qui se mettent à descendre au niveau de la mâchoire et des dents. La réparation continue, et le guide envoie alors sur l’œil de l’énergie bleue-dorée. Amalia s’arrête et me dit que la réparation est terminée.


Amalia repasse le scanner et trouve une cicatrice dans l’aura au niveau du chakra de la gorge, qu’elle répare également. Elle trouve ensuite une « anomalie cellulaire » au niveau de la mâchoire droite (ou entre la mâchoire et les dents, je ne perçois pas clairement l’endroit qui est vraiment très précis). Amalia envoie comme des petits coups de « laser » donnant l’impression de brûler quelque chose, et réintègre ensuite de « nouvelles données » avant de me dire que la réparation est effectuée.


Amalia me dit alors que nous nous arrêtons là pour ce soin vis-à-vis des possibilités d’intégration énergétique de T..


Le guide féminin me dit d’elle-même : « Parle-lui des mésanges », et me montre l’image d’une mésange bleue dans un paysage enneigé. Elle rajoute : « Qu’elle ne s’arrête pas à la dureté de la glace, il suffit d’un peu de soleil pour la faire fondre. Elle peut entendre sa guidance intérieure non pas quand elle est dans le feu du volcan ou dans les flots de l’océan, mais lorsqu’elle est au centre de sa forêt ».

©2018 par La Lueur d'étoile - Tous droits réservés

SIRET : 845 161 884 00018