Weekend de Passage Juillet-Août 2021 : S'Unifier en osant s'Accueillir et s'exprimer


Carte de L'Oracle des messages de ton âme, de Charlotte Daynes - Weekend de Passage Juillet-Août 2021 : S'Unifier en osant s'Accueillir et s'exprimer

Cette semaine vous pouvez vous sentir un peu à fleur de peau, voir remonter des émotions surgir de nulle part et repartir aussi vite qu'elles sont arrivées, avoir soudainement des élans d'ouverture et d'expansion suivis par d'autres vous invitant à ralentir et Respirer... La patience est de mise pour ceux qui traversent l'inconfort et ont l'impression que les choses n'avancent pas, ou que les situations qui leur sont envoyées viennent les "tester". Prenez le Temps d'Accueillir et laissez remonter au possible dans la fluidité.

Ce weekend offrez-vous du Temps pour Être avant de faire, et nourrissez-vous pleinement de ce qui vous comble réellement. Investissez votre Temps et votre énergie dans la réponse à vos véritables besoins pour pouvoir vous Accueillir, vous chérir, apprendre à vous Aimer, que vous soyez dans un passage fluide ou au contraire lourd et compliqué. Autorisez-vous à Être pleinement ce à quoi vous Aspirez et à vous Exprimer à partir du Cœur sans vous brimer. Osez Rayonner votre Unicité...

Je rappelle que ce dimanche un soin collectif de reprogrammation cellulaire est prévu. Nous vous aiderons à recouvrer votre autonomie affective et matérielle/financière, en vous libérant des mémoires lourdes, programmes et conditionnements limitants qui nourrissent vos croyances (et les manifestations qui en découlent) de vide et de manque, d'illégitimité, d'indignité, d'incapacité, (etc), et/ou qui vous maintiennent dans la restriction et la privation affective et matérielle / financière. L'inscription est ouverte jusqu'à ce dimanche 1er à 17h30. Pour plus de détails c'est par ici.

Je vous souhaite un beau weekend d'Unification les étoiles, et à dimanche pour celles et ceux que je retrouve en soin !

Prenez bien Soin de vous,

Louise

[Carte de L'Oracle des messages de ton âme, de Charlotte Daynes]